Publié le

La rentrée scolaire

Mardi 27 août 2013

Aujourd’hui c’est le plus beau jour de l’année des parents brulés de leur été. Et oui, enfin l’école recommence, les matins chaotiques céderont leur place à la routine et aux phrases du style ; oublis pas ton sac, tu vas être en retard, l’autobus est là! Mais après quelques jours et deux, trois ajustements toute la maisonnée sera « timer » au quart de tour et dès que les petits monstres auront quitté les lieux se sera le bonheur total. Rien, aucune chicane, pas de cris de mort, pas de plainte incessante de pré-ado beaucoup trop cool, non rien juste le silence et la satisfaction qui vient avec : La sainte paix!

Mais pas pour nous, nous on est différent ! Oh non, pardonnez-moi notre fils est différent ! Pour lui l’école commencera seulement jeudi et aujourd’hui on a droit à une rencontre préparatoire de 45 minutes où notre fils déposera tous ses effets scolaires ( parce que évidemment il beaucoup trop différent pour apporter lui-même son sac la première journée d’école) et où on nous dira les mêmes mots et donnera les mêmes explications. Finalement le même blabla ( oh oui elle est pratique cette journée pour permettre à l’enseignant et aux intervenants à bien se préparer et être prêt à intervenir de façon efficace selon l’élève.) Mais pourquoi le faire devant tous les autres jeunes normaux? Pourquoi priver nos enfants d’une rentrée scolaire normale, comme les autres?déjà qu’ils vont à l’école de 8h à 13h50 seulement et sont transportés par berline peut-on leur offrir la satisfaction d’arriver à l’école comme les autres? Une petite tape dans le dos quoi! À force de leurs dire qu’ils sont différents et de les priver des petites réussites ils croiront qu’ils sont réellement incapables et deviendront pour vrai différent.

Ensuite après tout ce chamboulement, nous aurons nous aussi droit à un semblant de routine et peut-être une petite paix jusqu’à ce que notre enfant entre dans une mauvaise période que l’école ne cesse de nous téléphoner pour qu’on viennent le chercher, qu’ils nous menacent de le changer encore d’école ( pour un centre d’expertise, un genre de laboratoire pour enfant différent, mais ça je vous en parlerai une autre fois) et là l’angoisse grimpera en flèche tous ce que notre jeune aura accompli durant l’été disparaîtra parce qu’on ne lui aura pas fait confiance, parce qu’on lui véhicule le message qu’il ne peut pas être comme les autres. Et là! Nous allons avoir hâte que l’école finisse et nous regretterons tous les matins chaotiques !

Publicités

À propos de avoirunenfantdifferent

Je tiens à garder l'anonymat pour le respect de ma famille et des sujets traités. Si vous me reconnaissez ne vous sentez pas mal, mais svp respectez mon fils et ses problèmes et ne déclarez pas mon identité!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s