Publié le

Résumé du pourquoi avec trop de questions! Partie 2

J’en étais où dans ce brouhaha compliqué?

Ah oui, mon fils de 4 ans qui va à la pré-maternelle se fait mettre dehors du service de garde, il cumule des échecs importants à l’école et pauvre que coeur il a une mère en dépression qui vient de se séparer et qui doit rouler un budget de deux salaires avec 66% du sien!

L’école apprend bien vite que je ne travaille plus et à ce moment précis commence un cercle sans fin. Tous les jours, l’école m’appelle pour venir chercher mon enfant à l’école, me donne des rendez-vous avec tous les spécialistes et finalement me disent que la pré-maternelle n’étant pas obligatoire au Québec, ils ne sont pas dans l’obligation de maintenir la fréquentation scolaire de mon fils!!!!! QUOI! Et oui on a voulu mettre un enfant de 4 ans dehors de la pré-maternelle. En fait ils ont pas juste voulu, ils l’on fait mais au même moment mon attente pour un psychologue à Ste-Justine s’est finalement terminée et j’ai eu le rendez-vous tant espérer!
La face du psy quand il a su cette histoire, il est allé, en personne, dire qu’ils étaient entrain de scrapper la vie d’un petit garçon intelligent en voulant le mettre dehors à 4 ans et qu’ils étaient coupables de faire croire a mon enfant que l’école ne voulait pas de lui. Ben vous savez quoi ? Encore aujourd’hui mon fils est convaincu que l’école ne l’aime pas et ne comprends toujours pas pourquoi! Alors sous les recommandations du psychologue, mon garçon réintègre l’école avec une aide en classe et encore là je me fais appeler régulièrement, ils ont peur d’un enfant de 4 ans, sérieusement je ne comprendrai jamais ce qui s’est passé cette année là ! Mais arrivé en juin quand la direction m’a dite qu’ils voulaient envoyer mon fils dans une école de troubles de comportements dès sa maternelle à l’autre bout de la grand ville, j’ai eu la confirmation que repartir dans ma banlieue c’était la meilleure solution pour le moment.

J’ai voulu donner une deuxième chance à mon fils avec l’école, repartir à zéro, pour lui, pour moi, pour demain…

L’été c’est super bien passé, on était confiant, petit bonhomme avait si hâte de commencer l’école, il à voulu lui aussi passer à autre chose, oublier l’an d’avant et enfin avoir une vie de petit garçon normal. Du haut de ses cinq ans, il savait déjà qu’il avait une étiquette grosse comme le monde dans son front et était bien résolu à la faire disparaître…

C’est avec espoir, main dans la main que moi et mon fils sommes partis à la rencontre d’une nouvelle année scolaire et d’une nouvelle commission scolaire. Vous savez, j’ai vraiment voulu croire au système d’éducation du Québec, vraiment…

À suivre.

Publicités

À propos de avoirunenfantdifferent

Je tiens à garder l'anonymat pour le respect de ma famille et des sujets traités. Si vous me reconnaissez ne vous sentez pas mal, mais svp respectez mon fils et ses problèmes et ne déclarez pas mon identité!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s